Bunjinkan Shinobi Dojo Marseille Cabries

Bunjinkan Shinobi Dojo Marseille Cabries - Bujinkan Shinobi Dojo Cabries
  • HORAIRES DES COURS : Cours d'essai gratuit

MARSEILLE :

Mardi : de 19h30 à 21h30
Jeudi : de 19h30 à 21h30

Adresse : VALABLE JUSQU'A FIN JUIN 2017
Maison pour tous de la Blancarde
19, traverse de la Trévaresse
13012 MARSEILLE

Tel : 04 91 34 59 02

 ATTENTION CHANGEMENT DE SALLE EN SEPTEMBRE 2017

CABRIES : A partir de janvier 2017
Samedi : de 10h30 à 12h00

Adresse : EAMC - DOJO - Parc Club de l'Arbois - RD 543 - CABRIES
à coté du Little Jungle de Plan de Campagne au dessus du magasin Leroy Merlin, sous la piscine.

eamcabries@gmail.com

Les cours sont accessibles aux pratiquants sinceres de plus de 15 ans trois fois par semaine.

 - Bujinkan Shinobi Dojo Cabries

En parallèle et en complément du Taijutsu ("technique de corps"), nous étudions différents armes traditionnelles et spécifiques aux 9 écoles.

  • Tanto jutsu : lames courtes ( Tanto, Kunai, couteau, dague, etc)
  • Hanbô jutsu : Baton court
  • Jô jutsu : Baton moyen
  • Bô jutsu : Baton long
  • Ken jutsu : Sabre (katana, kodachi, etc)
  • Yari jutsu : lance (Kama yari, jû-ji yari, etc)
  • Naginata jutsu : Hallebarde Japonaise
  • Shuriken jutsu : Armes de jet
  • Kusari fundo : Chaine de 1 à 3 mètre
  • Hôjô jutsu : l'art de ligoter
  • Jutte jutsu : "La main gauche" Japonaise

Et d'autres arme spécifiques comme le Kyoketsu Shoge, les Shuko...

Historique

Historique - Bujinkan Shinobi Dojo Cabries

Le Ninjutsu est né au Japon il y a très longtemps...Le terme "NINJUTSU" est composé de 2 idéogrammes (Kanji) dont les sens sont "technique, art, méthode" et "endurance, persévérance, discrétion, furtif".

Les "Ninja" sont donc des individus (Ja/Sha) endurants et discrets (Nin/Shinobu/Shinobi).

Depuis les temps lointains, toutes les nations ont eu recours à des espions ou des guerriers entraînés à récolter les renseignements. Le Japon a pour particularité de codifier beaucoup de pratiques et de traditions. C'est ainsi que la tradition d'utiliser des agents infiltrés et une police secrète fut peu à peu élaborée.

C'est en 660 avant Jésus Christ que l'on trouve l'une des premières traces de l'utilisation d'agents infiltrés au Japon. En ce temps, le premier empereur, Jimmu Tenno, demanda à Shinetsuhiko et à Otokasi de s'infiltrer en territoire ennemi afin de lui rapporter une argile précieuse. la mission fut un succés et l'empereur finit par vaincre son ennemi.

Puis vers l'an 600 de notre ère, Otomo no Saijin reçut le premier le qualificatif de "Shinobi" (furtif, discret) de la part du prince impérial Shotoku. Mais c'est de l'ère Chiryaku à l'ère Oho (de 1065 à 1163), que le Ninjutsu se développa vraiment à partir des enseignements de Hakku Un Doshi, Kain Doshi, Daisuke Togakure,...

Puis, au cours des siècles, le Japon fut le berceau de multiples groupes isolés qui donnèrent naissance à une multitude de traditions de Ninjutsu.

De nombreux religieux : De multiples ascètes, religieux et autres prêtres ou chamans (Sennin, Gyoja, Yamabushi,...) ont apporté leurs connaissances spirituelles et guerrières, leurs méthodes de contrôle de soi et leurs croyances à ces groupes. Ils vivaient souvent dans les montagnes et formaient de petits clans.

De nombreux guerriers : Beaucoup de guerriers (Samurai, Bushi, Buke, Ronin,...) se sont réfugiés dans les montagnes après avoir été blessés sur un champ de bataille, ou bien chassés par un ennemi de leur territoire, ou encore après la mort de leur maître. Ces guerriers ont apporté leur connaissance du combat et de la stratégie, ainsi que leur culture générale.

 Toutes ces influences se sont mêlées et ont donné naissance à des groupes d'individus ayant les mêmes traditions et aspirations, vivant en général en autonomie à l'écart des villes, et louant leurs services au seigneur local ou au gouvernement militaire. De tels groupes avaient souvent pour but de continuer à vivre au contact de la Nature, de rester indépendants du pouvoir en place, et de se spécialiser en renseignements, stratégie, espionnage, ainsi que dans les interventions "commando".

 De multiples groupes virent ainsi le jour (Suppa, Rappa, Iga mono,...) et deux régions du Japon furent complètement contôlées par ceux-ci : Iga et Koga. Selon la tradition orale transmise par Takamatsu Sensei, on comptait dans ces régions pas moins de 73 écoles (Ryu).

Lors de l'avènement de l'ère Meiji (1868), le gouvernement axa son développement sur le modèle occidental, révoquant la caste des guerriers et le port des sabres. C'est à cette époque que naquit Takamatsu Sensei. Il reçut l'enseignement de son grand père Toda Sensei (descendant direct des Ninja de Iga) et de plusieurs autres experts qui en firent son héritier.

Il eut l'occasion de mettre son art en pratique au Japon mais également en Chine, lors de séjours parfois mouvementés. Il mourut en 1972, Maître Hatsumi avait hérité de ces traditions, qu'il ouvrit peu de temps après à l'occident. L'école BUJINKAN est à ce jour la seule école Japonaise reconnue comme ayant des racines historiques anciennes, réelles, et qui enseigne toujours les traditions du NINJUTSU dans son programme...

 - Bujinkan Shinobi Dojo Cabries

Venez pratiquer le Bujinkan Ninjutsu - Budotaijutsu dans les Bouches du Rhônes (13).

Si vous habitez à Marseille, Cabries, Calas, Vitrolles, les Pennes Mirabeau, Plan de Campagne, Gardanne, Meyreuil, Bouc Bel Air, Simiane, Mimet, Marignane, Rognac, Velaux, Ventabren, eguilles, Luynes,Les Milles, Aix-en-Provence.

Bujinkan Shinobi Dojo Cabries

Trouver l' Ifac - MPT Blancarde : COURS DU MARDI ET DU JEUDI DE 19H30 A 21H30

Bujinkan Shinobi Dojo Cabries

Trouver l'EAMC à Cabries : COURS DU SAMEDI DE 10H A 12H

Bujinkan Shinobi Dojo Cabries